Français


Pourquoi la thérapie de régression?

La thérapie de régression permet d'avancer dans la vie. Parfois, nous nous heurtons à des choses qui nous dérangent, qui nous empoisonnent la vie et nous la rendent pratiquement impossible. Des traits de caractère qui sont nôtres et que nous ne comprenons pas, des attitudes, des tendances et des réactions qui ne nous plaisent pas et qui perturbent notre être ainsi que notre relation avec notre environnement. La thérapie de régression permet de modifier et de rectifier des comportements et des sentiments profondément ancrés en nous, plus rapidement que ne le feraient d'autres thérapies.

Qu'est-ce que la thérapie de régression?

La régression consiste à revivre des expériences anciennes à l'origine de problèmes et de traits de caractère actuels.

La thérapie de régression utilise ce principe de façon libératoire, pour surmonter des expériences perturbatrices, oubliées et mal acceptées et réactiver les expériences positives oubliées et les aptitudes dormantes. Certains traits de caractère dérangeants comme la susceptibilité ou les idées négatives (par exemple: «c'est de ma faute si tout va mal») prennent leur source dans le passé et peuvent être rectifiés grâce à la thérapie de régression.

La personne revit certains événements de sa vie à l'origine de problèmes afin de les comprendre, de les recadrer et de les laisser derrière elle. Vous revenez donc (régression) au moment du traumatisme qui vous a causé un désagrément ou un problème actuel afin de «digérer» la charge qu'il a générée. Souvent, il s'agit d'expériences vécues pendant l'enfance, que vous envisagiez à l'époque dans une perspective totalement différente de votre perspective actuelle. Maintenant que le caractère aigu et menaçant de la situation a disparu, il est plus facile de l'analyser et de l'accepter.

Peut-il également s'agir d'expériences récentes? Certainement, une terrible expérience survenue récemment peut également générer de la douleur, des désagréments ou des troubles (pensons par exemple au décès d'un proche que l'on n'arrive manifestement pas à surmonter, ou à une problématique lancinante après un accident assez banal).

Lorsqu'un événement se produit dans la vie de quelqu'un et que cet événement est trop difficile à surmonter tout de suite, le corps l'enregistre et conserve comme une trace, un résidu. Parfois, il construit même un solide mur tout autour, pour que vous ne soyez plus perturbé par cet événement (du moins temporairement). Il subsiste alors une sorte de cicatrice, une blessure qui se réveillera tôt ou tard et viendra perturber votre existence. En réagissant ainsi, le corps envoie en fait un message pressant; il demande que vous «digériez» cette expérience. Si vous ne le faites pas, vous verrez votre maladie s'aggraver et serez confronté à des défis plus nombreux ou nouveaux afin que vous acceptiez cet événement.

La vie est une constante invitation à l'épanouissement et à l'auto-guérison afin de devenir une personne aussi complète et harmonieuse que possible. Dans ce cadre, nous devons parfois évoquer des thèmes tels que notre Âme, notre Moi intérieur qui recherche l'équilibre.

Il s'agit non seulement de guérir notre corps, mais aussi le corps vivant, pénétré ou entouré d'énergie, l'énergie vitale. Certains parlent de CHI (Japon), d'autres de PRANA (Inde, voir aussi Akasha), d'autres encore de corps ETHERIQUE (Théosophie) ou de véhicule de vitalité (Crookall). Nous pensons ici à l'Aura, aux chakras ou aux centres énergétiques ... Bien que les noms soient différents selon la culture, ils recouvrent tous une même réalité: le souffle de vie, l'énergie vitale qui se trouve en nous et que nous pouvons appeler «corps énergétique». Cette appellation est vague, certes, mais elle est aussi neutre.

Puisque tous les processus se déroulent de façon énergétique (cf. Einstein, entre autres), les résidus de traumatismes sont eux aussi enregistrés énergétiquement dans notre corps et peuvent ainsi perturber la circulation normale et correcte de l'énergie (et, donc, le fonctionnement du corps).

Vous ne vous souvenez plus de ce qui a causé votre problème? Un incident fâcheux vous a sorti de votre équilibre? Les sentiments ne fonctionnent pas de la même façon que la raison: parfois, nous pensons avoir surmonté un incident du passé ou l'avoir «mis de côté» depuis longtemps, mais cette idée s'avère quelques fois incorrecte. En effet, on peut parfois considérer qu'un incident est sans aucune importance, alors que nos sentiments ne sont pas du même avis.

Vous avez emmagasiné tout cela dans votre corps énergétique, et votre subconscient, c.-à-d. la couche dans laquelle vous enregistrez tout ce qui est important pour vous, le sait très bien. La thérapie de régression remonte jusqu'à cette couche pour amorcer la guérison, selon le rythme et l'énergie du client.

En revivant et en acceptant ces expériences subconscientes, nous atteignons la complétude et apprenons à mieux nous comprendre, ce qui active la faculté du corps à s'auto-guérir (Peter Levine dans «Réveiller le tigre»).

Ce n'est pas tant ce qui s'est passé qui est important que l'impact que cela a eu. La charge que cet événement a laissée perturbe votre fonctionnement actuel et doit être traitée. Tel est l'objectif d'une séance de thérapie de régression.

Le résultat visé est:

  • Physique (rétablissement de l'énergie et de la résistance, diminution des hypersensibilités et des problèmes physiques);
  • Emotionnel (calme intérieur, acceptation de soi et confiance en soi, rétablissement de l'empathie et des émotions positives, par exemple: pouvoir profiter, exprimer des émotions);
  • Mental (compréhension);
  • Spirituel :créer un équilibre et recouvrer la santé, étape par étape. Souvent, plus le problème est complexe, plus la solution est simple.

Le fait de revivre une expérience et de l'accepter permet de se défaire des charges perturbatrices, ce qui ouvre la voie à la catharsis, à la purification, au nettoyage et au lâcher prise définitif.

Technique

La technique utilisée consiste en une forme légère de transe. Il n'y a pas d'hypnose. Durant toute la séance, vous restez conscient de l'ici et maintenant, tout en revivant l'événement à l'origine du problème. Il s'agit d'une double conscience, qui permet de revivre des blessures du passé et de les guérir. Cette transe peut être comparée à un rêve éveillé: en effet, le cerveau produit alors les mêmes ondes que durant la thérapie.

Pour quoi la thérapie de régression est-elle utile?

La thérapie de régression est indiquée dans les cas suivants:

  • Peurs incomprises, problèmes relationnels et problèmes sexuels;
  • Traits de caractère qui nous dérangent et idées dont nous ne parvenons pas à nous défaire;
  • Problèmes physiques persistants sans cause médicale;
  • Peur de la mort et sentiment d'être inutile;
  • Séquelles d'accidents, de vols, de viols, de violences de guerre ou de la perte d'un proche;
  • Problèmes plus graves tels que troubles de l'appétit, fatigue chronique, névrose, fybromyalgie, dépression, ...
  • Les gens intéressés par la régression peuvent également suivre des séances. La thérapie s'adresse aussi aux enfants; les parents sont alors impliqués de manière intensive dans la thérapie.

Qu'est-ce que la thérapie de réincarnation?

La thérapie de réincarnation est une thérapie de régression dans le cadre de laquelle la personne revit des expériences s'étant manifestement déroulées dans une vie antérieure. Les résultats justifient cette démarche inhabituelle. Il n'est pas nécessaire de croire à la réincarnation. La thérapie se base sur des expériences et non sur des convictions.

Autrement dit: même si vous ne croyez pas à l'existence de vies antérieures, il vous arrive de voir des images, des choses que vous ne reconnaissez pas de prime abord et qui présentent un caractère historique. Vous pouvez considérer qu'il s'agit de chimères sorties de votre imagination, qui essaient de vous faire comprendre quelque chose. Ces chimères sont prises au sérieux et sont utilisées de la même manière. Elles sont guéries et les charges sont abandonnées.

Durée d'une séance, prix et lieu:

La thérapie commence généralement par une prise de contact, qui vise à identifier le cœur du problème, à cerner ce qui ne va pas. Cet entretien est important car il permet au thérapeute et au client d'apprendre à se connaître et à se faire confiance. Si le contact avec le thérapeute ne passe pas, les résultats seront souvent limités. Vous recevrez également des informations sur le déroulement d'une séance et aurez l'occasion de poser vos questions. Vous recevrez ensuite un rendez-vous pour votre première séance.

Une séance de régression dure en moyenne une heure et demi (parfois plus, parfois moins). Le prix du premier contact et anamnèse est 70€. Le prix de la séance est 150€. Si la durée dépasse les 2,5 heures c'est 50€ de plus. Sachez qu'une seule séance donne parfois de meilleurs résultats qu'un traitement d'un an et demi. Les séances ont lieu au

Centre Iris à Zele, ou au

MCMG à Gand (Maaltebruggestraat 288).

Les séances sont planifiées avec soin, en prévoyant le temps nécessaire. Par conséquent, tout rendez-vous annulé moins de 48 heures à l'avance sera tout de même facturé.